Comment (ne pas) démotiver ses salariés

motivation salarié

En tant que société spécialisée dans l’intégration de logiciels CRM, nous savons que  ces outils sont d’une grande aide pour la gestion des clients et des comptes au quotidien.  Mais nous savons aussi que ces outils de gestion de la relation client ne peuvent fonctionner sans l’humain. C’est la raison pour laquelle il est important que vos salariés restent motivés.

Nous avons relevé 6 attitudes destructrices pour la motivation de vos salariés (et le chiffre d’affaires de votre entreprise).

Faire des réunions sans impliquer les salariés

Une réunion est toujours intéressante pour ceux qui la présentent, mais peut vite devenir ennuyante pour l’audience. Pour que vos réunions ne se transforment pas en monologue interminable, demandez à vos salariés de les préparer. Parlez-en aux personnes conviées quelques jours à l’avance et demandez-leur de préparer une présentation, des questions ou des suggestions en lien avec le sujet. Vous ne connaissez pas encore le sujet de la réunion ? Une réunion sans ordre du jour est vouée à l’échec, vous pouvez l’annuler.

Le manque de reconnaissance individuelle

Vos salariés ont besoin d’encouragement et de reconnaissance pour avancer. Si le manque de reconnaissance peut pousser l’individu à se surpasser dans un premier temps, la démotivation suivra instantanément lorsqu’il réalisera que son manager est insensible à ses efforts. Il sera alors très difficile de le remotiver,  et vous aurez perdu un bon élément. Pour éviter ce schéma,  lorsqu’un de vos salariés réussit une mission avec brio, vous devez le lui faire savoir.

Le manque de vision

Que vous soyez directeur de l’entreprise ou d’un service, vous devriez toujours faire part de votre vision aux membres de votre équipe.  En effet, la plupart de vos salariés s’intéressent à l’avenir de leur entreprise et seront rassurés et motivés de savoir que leur leader a une vision claire.

Partager la vision de l’entreprise avec les salariés ne vous oblige pas à leur révéler des informations confidentielles, vous n’avez donc pas à craindre de fuites d’informations. Présenter les grandes lignes (développement d’un nouveau marché ou d’une nouvelle entité, objectifs généraux…),  est suffisant.

Le micro management

Vous avez embauché une personne qualifiée pour le poste, mais vous ne pouvez pas vous empêcher de passer derrière elle pour corriger et valider le moindre détail ?  Ce contrôle excessif qui s’assimile a du micro management est très dévalorisant pour le salarié qui risque de développer un sentiment d’infériorité et perdre toute motivation. Pour éviter cela, Il va falloir apprendre à déléguer.

Si cette personne ne fait pas l’affaire, vous pouvez la former pour développer ses compétences, lui trouver un autre poste dans l’entreprise etc. Mais passer votre temps à refaire son travail n’est pas la solution.

Fixer des objectifs sans accroître les moyens

Si vous voulez que vos salariés atteignent leurs objectifs, il faut leur en donner les moyens.

Vous souhaitez qu’ils soient mobiles ? Fournissez-leur le matériel adéquat (smartphone, tablette, pc portable, logiciel cloud accessible à distance etc.). Vous souhaitez augmenter le nombre de leads ? Augmentez les ressources allouées au service marketing.

En résumé, si vous augmentez sans cesse les objectifs sans jamais augmenter les ressources (financières, humaines, et matérielles), la motivation de l’ensemble de vos salariés va s’écrouler rapidement en entraînant votre chiffre d’affaires dans sa chute.

Les promesses vaines

Ne faites jamais de promesses que vous ne pourrez pas tenir. Vous n’avez prévu ni promotion, ni augmentation de salaire et la prime de fin d’année reste inchangée malgré de bons résultats ? Vous ferez surement quelques déçus, c’est inévitable.

Malheureusement un pic d’activité approche et pour ne pas démotiver vos salariés vous préférez leur faire croire que leurs efforts seront largement récompensés ?  Grave erreur. Une fois que la relation de confiance sera détruite (et avec un mensonge pareil, elle le sera), vous pourriez bien ne jamais la récupérer. Et si vos salariés ne vous font plus confiance, il sera difficile de les motiver.

Vous avez d’autres idées en tête pour (ne pas) démotiver ses salariés ? N’hésitez pas à les partager avec nous !