J’ai testé le logiciel emailing Sarbacane Desktop

notebook sarbacane
Début juin, Sarbacane a lancé  Sarbacane Desktop, la dernière version de son logiciel emailing. Après l’avoir testé pour la création et l’envoi de mes premières newsletters de l’été, je peux enfin vous en parler.

3 solutions pour une mise en page simplifiée

Les modèles d’emailing personnalisables

Sarbacane Desktop propose une banque de modèles adaptés à différents secteurs (e-commerce, magasin, restaurant) et occasions  (anniversaires, nouvelle année) entièrement personnalisable.

 EmailBuilder : L’option « drag and drop » de Sarbacane Desktop

La fonctionnalité « drag and drop » qui a fait le succès du logiciel emailing MailChimp est arrivée chez Sarbacane sous le nom d’EmailBuilder. Si vous ne souhaitez pas utiliser de modèles  préconçus, l’EmailBuilder vous permet de créer les votre facilement.   Il suffit de sélectionner des modules (bannière, bloc image, bloc texte)  et de les déposer dans le corps  de l’emailing avant de les personnaliser. Les modèles que vous créez restent disponibles pour une prochaine utilisation.

Seul bémol : Il est impossible de modifier le code une fois le modèle créer avec l’EmailBuilder. La création d’un emailing avec votre propre code HTML reste néanmoins  possible.

 Les couleurs

Deux solutions s’offre à vous.

Vous pouvez :

  • Choisir un thème et l’appliquer à votre emailing
  • Personnaliser chaque bloc et éléments (arrière-plan, titre…)

Le tout, de façon très intuitive sans toucher au code HTML.

L’emailing responsive

En utilisant les modèles préconçus  ou l’EmailBuilder, Sarbacane Desktop garantie un emailing responsive. Vos emailings s’afficheront désormais parfaitement sur tous les supports (pc, tablette, smartphone). Testé et approuvé !

 Le split test

Aussi connu sous le nom  d’A/B testing, le split test permet de tester deux versions différentes sur un échantillon avant d’envoyer l’emailing la plus efficace à tous vos destinataires.

Les différences peuvent porter sur l’objet, le contenu ou encore le nom de l’expéditeur tandis que l’efficacité sera mesurée en fonction de vos critères  (taux d’ouvertures ou de taux de clics par exemple).

 L’analyse et la correction des adresses email invalides

Sarbacane Desktop analyse les adresses emails incorrectes, détecte les noms de domaine inexistants et peut même proposer une correction automatiques pour les erreurs classiques. Si la faute porte par exemple sur un « Yahoo » ou un « Gmail » mal orthographié, Sarbacane Desktop est en mesure de la corriger.

La prévisualisation améliorée

La version précédente de Sarbacane proposait une prévisualisation sur les principaux webmails et logiciels de messageries (exemple : Outlook, Gmail, Orange etc.) Sarbacane Desktop propose en plus une prévisualisation de votre emailing sur un smartphone.

Une photothèque

Sarbacane Desktop propose une photothèque comprenant 1 000 photos  gratuites qui se révèlent bien utiles.  Il reste tout de même préférable d’utiliser vos propres photos si vous souhaitez des images qui illustrent parfaitement vos propos et qui correspondent à votre marque.

Mon avis général

En tant que chargée de mission marketing responsable de la création et de l’envoi de newsletters et emailings,  je suis satisfaite de cette nouvelle version  – notamment de l’EmailBuilder –  qui facilite mon travail.  Et vous, qu’avez-vous pensé de la nouvelle version de Sarbacane ?

2 comments

  1. Contrairement à vous, j’ai plus un profil de développeur, et je préfère la version 3 de Sarbacane qui était plus claire en allant directement à l’essentiel : l’envoi d’e-mail. Je n’ai pas besoin du wysiwyg, je préfère créer mon fichier HTML et maîtriser son code, y compris pour le responsive, je n’ai pas besoin d’une gestion complexe des listes de destinataires ou de la photothèque… Bref, je pense que Desktop a été créé pour les personnes ayant des besoins marketing mais n’ayant pas ou peu de compétences techniques.

    1. Je suis d’accord avec vous, Sarbacane Desktop a clairement été conçu pour des profils pas ou peu techniques, ce qui est mon cas ;)

      Mais je pense qu’il est toujours possible de créer sa newsletter intégralement et d’en maîtriser le code, même avec la nouvelle version.

Leave a Reply